Ailleurs

Duel au soleil.

Deux cowboys armés, face à face. Entre eux, un sac en cuir fermé. En arrière plan, perché sur un arbre mort, un vautour, attendant patiemment que le duel décide de qui vivra et qui mourra pour se restaurer. Le soleil tape fort. La poussière vole. La tension monte. L’issue est proche… Non, nous ne spoilerons pas la fin de ce court-métrage d’animation savoureux réalisé par le duo néerlandais Jelle Brunt et David De Rooij  ! Ce qui est certain, c’est que vous ne la verrez pas venir !

©Il Luster Films voir l'article

Ailleurs

Assassin’s Creed.

A l’heure où la jeunesse iranienne tente, au prix de sa vie, de s’affranchir de règles religieuses archaïques et liberticides, pourquoi ne pas s’intéresser à ce que fut, il y a 2 500 ans, l’empire perse achéménide et son joyau, Persépolis. La banque d’images Getty ressucite, grâce à un travail collaboratif associant historiens, créatifs et technologues, la capitale fondée par Darius le Grand, et nous offre une visite en 3D remarquablement bien documentée et illustrée. On s’y croirait !

©Shutterstock voir l'article

Ailleurs

Underground.

Bon, on est bien d’accord, ce n’est pas vraiment tout public ; ce sont plutôt les spécialistes et/ou adorateurs du métropolitain qui vont prendre leur pied. De surcroît, c’est rédigé en catalan ! Mais ne boudons pas notre plaisir, et goûtons l’exploit d’Albert Guillaumes, graphiste (catalan, donc) qui a cartographié en 3D 625 stations de métro et de RER de 22 villes européennes (+ quelques américaines). Ce qui lui aura demandé 10 ans d’effort. Douteusement utile mais très design !

©Albert Guillaumes voir l'article

Ailleurs

To infinity and beyond.

9 000 m3 de déchets en tous genres : c’est ce que les quelque 5 000 satellites aujourd’hui en orbite (mais aussi les vols habités !) risquent à chaque seconde de percuter… L’espace est devenu une gigantesque poubelle. Dans un dossier aussi bien documenté que brillamment animé, le Financial Times dresse un bilan -un poil désespérant- de la non-gestion de notre proche banlieue spatiale (300 à 800 km d’altitude). Dans l’espace, personne ne vous entend crier.

©FinancialTimes voir l'article

Ailleurs

A faux dire.

Cela fait plus de 3 mois que la Russie a envahi l’Ukraine. Entraînant la tragédie humaine que l’on sait et les désordres économiques que l’on découvre. Etonnamment (vu d’Occident), les Russes semblent soutenir ou a minima accepter cette invasion. Mais qu’en connaissent-ils vraiment ? The Economist nous éclaire sur la propagande et la désinformation à grande échelle auxquelles sont exposés les Russes. Télé, radios, réseaux sociaux comme VK : édifiant…

©shutterstock voir l'article

Ailleurs

Lève-toi et marche.

La nature est fascinante, tant elle est capable d’ingéniosité lorsqu’il est question de survie. Prenez cette variété d’avoine sauvage, dont les graines possèdent deux longs barbillons. Lorsqu’elles tombent au sol, les barbillons se contractent et se dilatent au gré des variations de température et d’humidité. Ce faisant, les graines se déplacent jusqu’à ce qu’elles trouvent un site propice à la germination ! Merci à BBC Hearth pour avoir capté cet incroyable phénomène !

©BBC Hearth voir l'article

Ailleurs

Crac boum hue.

Le propos est un rien ambitieux : résumer ce qui s’est passé entre le Big Bang et l’apparition de Sapiens. Soit 14 milliards d’années ; une paille ! Et néanmoins un pari réussi par l’illustrateur argentin Pablo Carlos Budassi qui, au travers de cette impressionnante “timespiral”, retrace quelques-unes des étapes cruciales de la création de l’univers puis de l’apparition de la vie sur Terre. Toujours utile pour relativiser un peu ce qui peut se passer dans nos insignifiantes petites vies !

©Shutterstock voir l'article

Ailleurs

Musique(s).

En découvrant ce court-métrage vantant l’offre d’Amazon Music, nous sommes restés béats d’admiration. Les réalisateurs choisis par l’agence Droga5 London, Stevie Gee et Essy May, restituent à merveille la diversité de l’univers musical d’Amazon en mélangeant de façon virtuose des techniques aussi différentes que le stop motion en pâte à modeler, l’animation 2D et 3D, la VFX (visual effects), les marionnettes, la CG (computer-generated imagery). 60 secondes de bonheur !

©Droga5 voir l'article

Ailleurs

Money.

Quand on est fan de Pink Floyd, il y a de fortes chances pour qu’on soit fan du titre The great gig in the sky issu de leur album-phare The dark side of the moon. Morceau sur lequel une choriste, Clare Torry, improvise un solo d’une absolue beauté. Le graphiste Priya Padham en a fait une infographie visuellement étonnante, représentant les notes en points grâce à l’usage d’un fichier MIDI converti en données à l’aide du langage de programmation R. Technique et un poil ésotérique, mais beau.

©TableauPublic voir l'article

Ailleurs

L’amour n’a pas de frontières.

L’invasion de l’Ukraine par la Russie nous rappelle que les frontières peuvent être bien fragiles et mouvantes… Ainsi de l’Europe, comme le montre cette remarquable infographie animée réalisée par le “datavizeur” Cottereau : de 400 avant JC à aujourd’hui, elles n’ont cessé d’évoluer au gré des guerres et conquêtes, apparitions et disparitions d’empires, invasions, unions royales, etc. En près de 12 minutes, 2 400 années sont passées en revue. Fascinant !

©Cottereau voir l'article

Ailleurs

Supercar.

28 janvier 1972 : la première Renault R5 est présentée au public. Jusqu’en 1985, ce modèle emblématique de la marque au losange sera vendue à plus de 5,5 millions d’exemplaires dans le monde. Pour célébrer ses 50 ans, Renault a invité sa communauté à partager ses meilleurs souvenirs de R5, en postant ses photos avec le hashtag #50YEAR5. Une riche photothèque dont 650 sont retenues par l’agence Razorfish pour illustrer un film de 50 secondes en stop motion. Souvenirs…

©Renault voir l'article

Ailleurs

Holà mon friend.

Les USA ont pu parfois évoquer une sorte d’eldorado culturel, melting-pot oblige. Si l’on se réfère aux langues qui y sont parlées, ce n’est pas faux. Imaginez : si l’on excepte l’anglais et l’espagnol en première langue, une vingtaine d’autres sont couramment pratiquées, du cantonais au tagalog (Philippines), à l’arabe, au français, à l’hindi ou encore au coréen. Cette infographie réalisée par Anshool Deshmukh indique même les secondes langues dominantes de chaque état. Instructif.

©Shutterstock voir l'article

Ailleurs

Elephant Man.

Adeptes d’ésotérique, de paranormal, de surnaturel et de freaks, cette chaîne Instagram est pour vous. Grâce à Scioddities (c’est son nom), à vous les squelettes déformés, les bocaux de formol exhibant fœtus et crânes estropiés, les modèle anatomiques en cire de monstres, les écorchés et même les momies “dans leur jus”. Une véritable galerie des horreurs, pour la plupart datant du 19ème siècle. Qui nous fait aimer la médecine actuelle et apprécier ses immenses progrès !

© Scioddities voir l'article

Ailleurs

United we stand.

On n’arrête pas le progrès… Direction les USA, et plus précisément Modesto, Californie, chez Barefoot, un des plus gros distributeurs de vins Outre-Atlantique. Qui a eu l’excellente (?) idée de s’associer au géant de l’agro-alimentaire Nabisco. Objectif ? Concevoir un vin rouge conçu pour “se marier parfaitement avec la saveur chocolatée et la texture crémeuse des biscuits Oreo”. Il fallait y penser. Pas sûr que ça cartonne chez nous ; on ne plaisante pas avec la dive bouteille !

© Barefoot voir l'article

Ailleurs

Passeur d’étoiles.

Parce qu’au même titre que la naissance, la mort mérite d’être accompagnée, existent les “thana doulas”, ou “sages-femmes de fin de vie”. Leur rôle ? Assister – au domicile, en EHPAD ou à l’hôpital – la personne mourante dans ses besoins et ses désirs ; aborder avec elle des questions qu’il serait peut-être compliqué d’aborder avec un membre de la famille. Bien développée dans les pays anglo-saxons, cette profession reste méconnue en France. Dommage, au vu de leur utilité !..

©Shutterstock voir l'article

Ailleurs

Citius, Altius, Fortius.

Prêt(e) pour un éphémère moment de grâce ? Il nous est offert par le chorégraphe français Sadeck Waff. Qui, pour la cérémonie de passation des JO entre Tokyo 2020 et Paris 2024, a conçu une chorégraphie hypnotique et dépouillée, mettant en scène 128 danseurs (dont 18 en fauteuil roulant) tout de noir vêtus. Danseurs qui n’utilisent que leurs bras et leurs mains, sur une musique de Woodkid interprétée par l’Orchestre National de France. Séquence émotion.

©Sadek Waff voir l'article

Ailleurs

La forêt d’émeraude.

Parmi les pires maux auxquels est confrontée notre planète, la déforestation – spécifiquement celle touchant les forêts tropicales humides – sévit gravement. Avec un impact certain sur le changement climatique mais aussi sur la biodiversité, sérieusement menacée. Faisant œuvre utile de pédagogie, Reuters propose un grand format en dataviz, explicitant le processus de déforestation en cours et ses conséquences délétères. A présenter d’urgence dans toutes les écoles.

©Shutterstock voir l'article

Ailleurs

It’s a small small word.

Quand l