J’ai envie de dire

Un business model nommé Grumpy Cat

Vous l’avez tous vu au moins une fois au gré de vos pérégrinations sur la Toile, avec son air renfrogné. Qui ça ? Grumpy Cat, cette chatte devenue star mondiale malgré -ou grâce à- son double handicap (elle est naine et prognathe). Savez-vous que la bestiole a fait gagner en 2 ans à sa propriétaire plus de 100 millions de dollars ?
C’est que Grumpy Cat se vend bien ! Des centaines de milliers de fans (voire des millions) la suivent sur ses pages Facebook, Twitter, Instagram, YouTube et Google+. Les objets dérivés à son effigie (jouets, mugs, t-shirts, café, livres...) se vendent comme des petits pains, les marques se l’arrachent (Friskies, Cheerios), les 2 applis disponibles sur l’AppStore cartonnent. Faites un tour sur le site officiel www.grumpycats.com, c’est édifiant ! "Grumpy Cat Worst Christmas Ever", un film de Noël la mettant en scène, est même sorti... Voici donc apparaître un nouveau modèle économique, qui permet à tout un chacun, sans talent particulier mais ayant une spécificité "web-compatible", d’en faire commerce online et in fine de très bien en vivre.

© Grumpy Cat
Top