Digital

Taïwan mon amour.

Pour beaucoup, l’invasion de l’Ukraine par la Russie préfigure ce qui pourrait advenir de Taïwan, que la Chine rêve de réintégrer (façon élégante de ne pas dire envahir) à son territoire. Reuters – encore elle – propose un remarquable dossier riche en cartes et renvois vers des infos additionnelles, exposant les différents scenarii qui s’offrent en la matière à la RPC (République Populaire de Chine). C’est brillamment fait et, avouons-le, assez terrifiant…

©Reuters voir l'article
Top